murs en pierre seche - LaTerradiPuglia.fr

Les murs en pierre sèche des Pouilles sont la marque d’un paysage qui impressionne et enchante les touristes et les visiteurs qui viennent ici chaque jour – et surtout chaque été – dans le but de passer quelques jours de détente et de profiter de leurs vacances. Mais tout le monde ne sait pas que les murs en pierre sèche sont également inscrits au patrimoine mondial de l’UNESCO. Maintenant que vous le savez, lorsque vous traverserez la campagne des Pouilles, regardez de plus près ces petits murs enchanteurs qui semblent presque avoir été érigés par hasard et par improvisation. Et retombez amoureux du paysage qui vous entoure. Mais apprenons à mieux les connaître.

On les voit un peu partout dans les Pouilles et peut-être surtout dans le Salento. Ce sont eux, les murs en pierre sèche, une véritable ?uvre d’art et d’architecture qui remplit non seulement une fonction pratique mais qui a aussi une valeur esthétique extraordinaire. Et ce n’est pas un hasard s’ils sont inscrits au patrimoine de l’Unesco. En effet, selon les experts, les murs en pierre sèche ont été conçus par les Messapi, les premiers habitants de ces terres. Rien d’étonnant à cela, puisque les toutes premières constructions architecturales conçues par l’homme (pensons aux Dolmen, pour ne citer qu’un exemple) ont été construites sans chaux, simplement en empilant et en superposant des pierres de tailles et de formes différentes.

Les murs en pierre sèche font partie des grandes traditions des paysans des Pouilles

Il s’agit de belles constructions, simples mais élégantes, réalisées uniquement avec des blocs de pierre, mais résistantes aux intempéries et au temps qui passe. Les paysans des Pouilles et du Salento utilisaient les murs en pierre sèche pour délimiter les campagnes et les propriétés, pour protéger les cultures des intempéries (en particulier le long de la côte, près de la mer) et pour séparer les zones utilisées pour le pâturage des animaux de celles utilisées pour l’agriculture. Certains murs en pierre sèche sont construits pour protéger les territoires des loups, que l’on rencontre encore parfois aujourd’hui (mais beaucoup moins qu’autrefois) : ce sont les murs paralupi. Il faut également mentionner les paretoni, des murs en pierre sèche particuliers, construits avec de grandes pierres plates sur leur surface, également pour protéger l’intérieur des incursions d’animaux sauvages.

Grâce à une spécialisation croissante, les murs inventés par les Messapi sont devenus de plus en plus précis et sophistiqués. Regardez les magnifiques murs en pierre sèche des Pouilles : en bas, vous n’aurez pas de mal à identifier deux rangées de blocs particulièrement épais et grands, et à mesure que vous montez, des blocs plus petits sont encastrés à la place.

Utile mais aussi beau : à la découverte des murs en pierre sèche

Aujourd’hui, les murs en pierre sèche embellissent et délimitent les zones rurales des Pouilles avec la délicatesse et l’élégance d’une broderie bavarde. D’une blancheur éclatante sur fond de ciel bleu, de terre rouge et d’oliviers d’un vert sombre et profond, ils sont le cadre de la photo souvenir que les touristes ne manquent jamais de prendre avant de rentrer chez eux.

Leave a Reply

Your email address will not be published.